ENSAM, OUVRE-TOI.


L'école Nationale des Arts et Métiers (ENSAM) est fondée en 1780 par La Rochefoucauld. Elle avait pour but d'élever les pupilles de la Nation des Dragons, un régiment de cavalerie.
Aujourd'hui, l'ENSAM possède plusieurs centres en France qui forment les élèves aux métiers de l'ingénierie, en axant le cursus sur une formation pratique.
Durant deux ans, les "gadzarts" (dérivé de "gars des Arts") vont vivre au rythme des cours et de différents événements de la vie collective étudiante, appelée "usinage". Le but ? Acquérir l'esprit des Gadzarts.
De décembre 2015 à maintenant, j'ai suivi les gadzarts de Lille dans leur quotidien d'étudiant de l'ENSAM. Après de longues discussions et plusieurs mois d'attente, les élèves ont accepté de me laisser entrevoir une partie de ce qui forge l'âme des Gad'zarts. J'ai pu suivre la promotion 215: Savoir-faire manuel, apprentissage par les pairs, langage commun appelé argadz, c'est une formation à part entière, sans lien avec la direction, que chaque élève reçoit et transmet. 

Il en résulte un photoreportage axé sur la transformation de ces jeunes personnes au travers du groupe social que représente les étudiants. Valeurs de l'école, solidarité et vivre-ensemble façonnent ces futurs grands ingénieurs.

Sous les bâtiments de l'école, des souterrains s'allongent comme un labyrinthe. C'est un endroit important de l'usinage. De nombreux événements s'y déroulent et ils servent de hangar et de zone de travail pour les gadzarts. 

info
×

La "Nuit des Sout's" (souterrains) marque le début de la période de "passation de valeurs". Durant plusieurs mois, la promotion 215 va être formé par leurs aînés. Par petit groupe, les premières années, en blouse grise appelée Biaude (celle de l'ouvrier qui travaille), sont guidées par des deuxièmes années dans les souterrains de l'école. Ils vont pénétrer dans de petites salles où une énigme va leur permettre de comprendre et d'apprendre la philosophie des Gad'arts.

info
×

L'uniforme des gadzarts, appelé "zag",  est un dérivé du costume d'officier de la marine française.

Marc et Mathieu préparent l'une des salles dans laquelle les étudiants en première année vont pénétrer pour réfléchir collectivement sur les valeurs spirituelles de l'école. Durant l'année, ils vont découvrir le travail collectif, la tolérance et le dépassement de soi.

info
×

En entrant aux Arts et Métiers, les élève se laissent pousser les cheveux durant plus d'une année. Arrivés en seconde année, ils se font raser intégralement la tête par leurs parrains de 3ème année durant une fête appelée la Saint-Els.

info
×

Durant la Saint El's, chaque gad'zart participe à la tonte. Pour beaucoup, c'est un moment très important.

info
×

Les étudiants, en bleu de travail, préparent des moules pour créer des pièces métalliques lors d'un cours dispensé par l'école. L'ENSAM est réputée pour être une école d'ingénieur où le travail pratique possède une grande place. Chaque promotion doit utiliser ce savoir faire pour marquer son emprunte dans l'école. Cela peut être en forgeant des barrières, des bouches d'égout ou autre chose. 

info
×

La vie à l'ENSAM est extrêmement collective et les "gadz'arts" vivent ensemble de manière quasi permanente, la grande majorité étant internes. Chaque élève possède un surnom, souvent basé sur un jeu de mot en argad'z. 

info
×

Détail d'un atelier de travail dans le hangar de l'ENSAM

info
×

Chaque année, le Gala de Lille est une étape importante de "l'usinage". Durant plusieurs semaines, les étudiants construisent tout le mobilier qui permettra d'accueillir les invités, des chaises aux tables, en passant par les bars. Ils s'occupent eux-même des décorations de l'école. Les étudiants dorment peu et abattent une grande quantité de travail. Ce gala est appelé la nuit des Fignos.

info
×

Durant cette période, les élèves sont en autonomie complète. Ici, un élève est le magasinier. Il prête et range le matériel utilisé.

info
×

La cérémonie qui précède le gala permet permet à la promotion 215 de devenir officiellement Gadzart. La cérémonie marque la fin de la période de Passation de valeurs.  Lors d'un rassemblement dans une des cours de l'école, les premières années suivent la cérémonie. Ils sont félicités par les deuxièmes années. Tout autour, les parents et les anciens élèves assistent à la cérémonie. La soirée commence par une présentation de toutes les promotions présentes en signe de respect des ainés. 

info
×

Pour les premières années, cette cérémonie marque leur entrée chez les Gadz'arts. Ici, les deuxièmes années passent en premier avant d'adouber la promotion 215

info
×

Les premières années s'agenouillent pour être adoubés par les deuxièmes années. A l'issu de la cérémonie, ils retirent leurs blouses grises sous lesquelles se cachent l'uniforme. Ils deviennent ainsi Gadzarts à part entière.

info
×

Un gant est abandonné le temps d'un instant pendant le Gala de Lille. Les étudiants soufflent et décompressent. Près de 3000 personnes sont présentes, dont des étudiants d'autres écoles. Les gadzarts gèrent eux-même le déroulement de la soirée mais promotion 215 n'a aucune responsabilité ce soir là.  

info
×

Le Gala de l'ENSAM à Paris est bien plus institutionnel et chic que celui de Lille. Il se déroule au Palais Brogniart. Les élèves de toutes les écoles des Arts de France se retrouvent. C'est le moment de faire bonne figure et de travailler ses relations.

info
×

Détail lors du Gala de Lille

info
×

Une fois le Gala terminé, tout le mobilier est brûlé. Ce passage obligé rappelle au gad'zart que toute son oeuvre est éphémère et qu'il doit toujours rester humble. 

info
×

La soirée des num's 2 (les deuxièmes années) est une des cérémonies le plus importantes de l'année. Les premières années en tenue traditionnelles se retrouvent dans la Cour d'Honneur de l'école. La cérémonie marque le départ des deuxièmes années qui y assistent (en blouse blanche). C'est le moment où les nouvelles deuxièmes années prennent la responsabilité de former les nouveaux venus. Dans la cour, l'hymne gadzart, écrit en 1858, résonne, mélange de chant patriotique et de chant d'école, il rappelle les traditions de l'école. 

info
×

Sous les braises du grand II romain, le numéro de la promotion 215, moulé dans du métal, sort des flammes. Il est le symbole de la nouvelle promotion ainée et de l'immortalité des gadz'arts.

info
×
Using Format